Nara - Trésors du Bouddhisme Japonais - MELTING-ART
16019
post-template-default,single,single-post,postid-16019,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-content-sidebar-responsive,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.6,vc_responsive
Statue en bois du Kongô Rikishi (Agyô ou à bouche ouverte) © Temple du Kofukuji

Un prêt exceptionnel est accordé par la préfecture de Nara au musée national des arts asiatiques – Guimet, dans le cadre de Japonismes 2018. Du 23 Janvier au 18 Mars 2019

 

Berceau historique du Japon, la ville fut capitale de 710 à 784. Elle est connue pour abriter certains des anciens temples bouddhiques du pays. Ils conservent encore aujourd’hui les chefs-d’œuvre incontestés de la sculpture japonaise médiévale. Pour la première fois prêtés hors du Japon seront présentés en France deux gardiens, insignes trésors nationaux. Le temple Kôfuku –ji prête également une statue de bois du bodhisattva Kshitigarbha (Jizô bosatsu en japonais), « bien culturel important ». Avec la plastique fluide et rayonnante du Jizô, contraste l’effet proprement athlétique de deux gardiens qui montrent d’impressionnantes connaissances anatomiques. Ils nous amènent à reconsidérer l’histoire de la sculpture  mondiale à cette extrémité orientale de la route de la soie.

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.